LEADER porte un travail expérimental de structuration des acteurs et des modes de collaboration sur deux thématiques privilégiées :

    • Le tourisme : en dépit de son potentiel environnemental, culturel et architectural, le territoire peine à attirer des visiteurs et surtout à les maintenir pour de courts séjours. Si plusieurs facteurs ont été identifiés pour expliquer ce phénomène (aménagement des sites, développement de l’offre d’hébergement, structuration d’une image pertinente et unifiée, etc), des préalables indispensables ne sont à ce jour pas totalement remplis : la structuration des acteurs et le développement de modes de travail partenariaux, s’appuyant sur une stratégie partagée. La restructuration territoriale des EPCI impliquant des évolutions de périmètres et une nouvelle répartition des compétences, notamment en matière de tourisme, peut constituer une occasion privilégiée pour aborder cette thématique à l’échelle du Pays. La création d’un Office de tourisme du Pays Chaunois constituera l’un des exemples de cette mise en coordination. Pour parvenir à structurer cette nouvelle entité, une stratégie d’intervention devra être élaborée en parallèle. De ce portage partenarial doit découler la possibilité de développer une offre « en réseau », articulant notamment les différents sites touristiques et prestations de services du territoire. Par ailleurs, un besoin de formation et de mise en capacité, notamment pour déployer de nouveaux outils, se manifeste fortement auprès des acteurs du tourisme.
    • Les services publics et commerciaux : le développement d’une offre multi-services, évoquée comme l’une des conditions au renforcement de la proximité et l’accessibilité, implique des efforts de partenariats renforcés, notamment entre les principaux opérateurs.

La coordination des acteurs doit permettre l’élaboration de stratégies globales d’intervention dont découleront notamment les actions concrètes pouvant émarger aux fiches-actions 2 et 3.