La Stratégie LEADER du Pays Chaunois

L'Europe s'engage pour renforcer l'identité et l'attractivité du Pays Chaunois

En 2014, la Région – en tant qu’autorité de gestion des programmes européens en Hauts-de-France – a lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour les territoires souhaitant présenter leur candidature aux Fonds européens LEADER sur la période 2014-2020. Intéressés par la démarche, les acteurs locaux du Pays Chaunois ont répondu à cet appel dès 2015, se mobilisant pour établir un diagnostic du territoire et réfléchir en commun à une stratégie de développement adaptée et partagée.

Après concertation des acteurs publics et privés, et confiant de l’impact que cela aura sur la redynamisation de l’économie locale, le territoire a proposé d’axer l’intervention du programme LEADER sur le renforcement de l’identité et de l’attractivité du Pays Chaunois par le tourisme, les loisirs réactifs et les services à la population.

En effet, comme de nombreux territoires français, le Pays Chaunois a connu en 2017 une restructuration territoriale qui a impacté les périmètres des collectivités mais aussi les modes de travail partenariaux. Il semblait donc important que les élus mais aussi les acteurs privés développent une approche plus intégrée pour mener des projets cohérents à l’échelle de l’ensemble du territoire. Ceci doit permettre ainsi :

  • le développement de filières économiques solides, s’appuyant sur l’ensemble des ressources – humaines, naturelles et technologiques – du territoire ;
  • l’optimisation des dépenses publiques par des projets plus ambitieux et articulés entre eux et ainsi éviter des effets de doublon voire des contradictions en matière de développement,
  • la mise en réseau des filières, des thématiques et des acteurs pour des projets « décloisonnés » afin de maximiser les effets que peuvent générer le développement de nouvelles filières sur les populations et les visiteurs.

Les acteurs locaux ont cependant jugé nécessaire de lier cette nécessaire structuration du territoire au renforcement et au partage d’une identité commune au sein du Pays Chaunois. Si la dimension touristique est couramment associée à cette idée, et qu’elle constitue donc l’un des volets de la stratégie LEADER, la notion d’identité permet de développer une image plus « valorisante » pour les acteurs et habitants du territoire, engendrant ainsi un sentiment de bien-être et de bien vivre vecteur d’attractivité touristique, économique et résidentielle tout en étant une condition indispensable à l’envie de coopérer par la création d’un sentiment d’appartenance plus affirmé et partagé.

En résumé, la Stratégie LEADER du Pays Chaunois vise à renforcer l’identité et l’attractivité du territoire par le tourisme, les loisirs récréatifs et les services à la population. Cette priorité s’articule autour de 3 axes :

  • structurer les méthodes de travail pour des projets cohérents et articulés.
  • s’appuyer sur l’innovation pour développer une offre de services et de tourisme globale et équilibrée.
  • rendre plus lisible l’identité du territoire pour mieux la faire connaître, dans une logique d’attractivité.

Bénéficiez d'une aide européenne pouvant aller jusqu'à 80% de vos dépenses hors taxes

Le programme LEADER est alimenté par le FEADER, un fonds européen qui finance en partie la Politique Agricole Commune. Le Pays Chaunois s’est ainsi vu attribuer une enveloppe financière de 1.560.394 €, dont 75% au moins doit être utilisé pour le financement de projets, le reste étant destiné à couvrir les dépenses relatives à l’animation, au fonctionnement et à la coopération. Ces projets peuvent être des investissements privés ou publics, un soutien aux entrepreneurs, aux petites infrastructures, aux services locaux, à la formation ou toute autre forme de dépense admissible figurant dans les fiches-actions.

Pour pouvoir bénéficier d’une subvention LEADER, il est cependant obligatoire de  mobiliser des cofinancements publics. En effet, LEADER multiplie par 4 chaque euro apporté par un cofinanceur public, dans le respect de la règlementation en vigueur (notamment en matière d’Aides d’Etat) et dans la limite des plafonds fixés dans les Fiches Actions.

Avec LEADER, l’Union Européenne peut donc financer jusqu’à 80% de votre projet.

L’objectif est d’inciter les acteurs publics nationaux et locaux à miser sur des projets innovants, en démultipliant cette aide pour un effet meilleur levier.

Les dépenses éligibles à une aide LEADER peuvent varier d’une fiche-actions à l’autre : l’équipe d’animation vous précisera, lors du montage de votre demande d’aide, les dépenses pouvant être présentées. Sont généralement éligibles :

  • les dépenses de personnel directement liées à l’opération : frais salariaux (salaires et charges) ainsi que les frais de déplacements, d’hébergement et de restauration en lien direct avec le projet
  • les dépenses immatérielles :
    • frais de fonctionnement et d’organisation directement liés à l’opération (hors charges locatives courantes de la structure porteuse, frais de télécommunication, location et entretien de locaux)
    • frais de prestations externes
    • acquisition ou développement de logiciels informatiques directement liés à la réalisation du projet et non liés au financement d’un poste
    • participation à des évènements
  • les dépenses matérielles :
    • acquisition de matériel et d’équipements (matériel informatique, bureautique, technique et numérique, outillage, animaux, outils pédagogiques, etc) directement rattachables à l’opération, et non liés au financement d’un poste
    • investissements liés à la construction, l’extension, la destruction, la dépollution, la réhabilitation et/ou la requalification immobilière (hors liés à des bâtiments administratifs, communaux ou intercommunaux ; hors voiries et réseaux divers)
    • investissements de rénovation, réhabilitation ou création d’équipement
    • acquisition de matériel de sécurité directement imputable au projet en vue de la protection des locaux, des équipements et des personnes
    • dépenses liées au respect des obligations en matière de publicité européenne

Dans le cadre d’une demande d’aide LEADER, les acquisitions foncières ou immobilières, les acquisitions de matériel et d’équipements d’occasion, la valorisation de postes/missions non dédiés aux projets accompagnés par LEADER, les contributions volontaires en nature (en travail, en biens, en services) et les frais de communication des institutions publiques ou privées pour leur communication courante n’étant pas en lien direct avec le projet, ne sont pas éligibles.

Peuvent bénéficier d’une aide au titre du Programme LEADER 2014-2020 : les associations loi 1901, les collectivités locales et leurs groupements, le Syndicat Mixte du Pays Chaunois, les organismes consulaires, les entreprises (Microentreprises ; Entreprises artisanales, commerciales et de services ; TPE/PME au sens communautaire) et les groupements d’entreprises, les établissements publics (notamment d’enseignement et ceux agréés de formation), les GIP/GIE, les groupements d’employeurs associatifs, les syndicats de formation, les syndicats professionnels, les sociétés coopératives ou encore les personnes physiques disposant d’un n° de SIRET.

Savoir si son projet peut bénéficier d'une aide du Programme LEADER

Les communes du Pays Chaunois sont : Abbécourt, Achery, Amigny-Rouy, Andelain, Anguilcourt-Le-Sart, Anizy-Le-Grand, Autreville, Barisis-Aux-Bois, Bassoles-Aulers, Beaumont-En-Beine, Beautor, Bertaucourt-Epourdon, Besmé, Béthancourt-En-Vaux, Bichancourt, Blérancourt, Bourguignon-Sous-Coucy, Bourguignon-Sous-Montbavin, Brancourt-En-Laonnois, Brie, Caillouël-Crépigny, Camelin, Caumont, Chaillevois, Champs, Charmes, Chauny, Commenchon, Condren, Coucy-La-Ville, Coucy-Le-Château-Auffrique, Courbes, Crécy-Au-Mont, Danizy, Deuillet, Folembray, Fourdrain, Fresnes, Fressancourt, Frières-Faillouël, Guivry, Guny, Jumencourt, La Fère, La Neuville-En-Beine, Landricourt, Leuilly-Sous-Coucy, Liez, Manicamp, Marest-Dampcourt, Mayot, Mennessis, Merlieux-Et-Fouquerolles, Monceau-Lès-Leups, Montbavin, Neuflieux, Ognes, Pierremande, Pinon, Pont-Saint-Mard, Prémontré, Quierzy, Quincy-Basse, Rogécourt, Royaucourt-Et-Chailvet, Saint-Aubin, Saint-Gobain, Saint-Nicolas-Aux-Bois, Saint-Paul-Aux-Bois, Selens, Septvaux, Servais, Sinceny, Tergnier, Travecy, Trosly-Loire, Ugny-Le-Gay, Urcel, Vauxaillon, Verneuil-Sous-Coucy, Versigny, Villequier-Aumont, Viry-Noureuil et Wissignicourt

Désolé, votre projet ne semble pas remplir les conditions nécessaires pour prétendre à une aide au titre du Programme LEADER 2014-2020.

Fermer le menu