Les actions financées dans le cadre de la présente fiche-action du Programme LEADER auront pour fil conducteur la « mise en mouvement » et la valorisation d’un patrimoine aujourd’hui insuffisamment exploité, dans une logique d’attrait des populations et des visiteurs. La notion de patrimoine devra faire le lien avec la structuration de l’identité locale et les actions devront exclusivement contribuer à la mise en valeur des ressources identitaires et caractéristiques du territoire, identifiées à ce stade, comme étant :

    • Le patrimoine naturel et en particulier les voies d’eau du territoire. En effet, le Pays Chaunois se caractérise par de multiples identités paysagères qui sont autant d’atouts à valoriser et à mettre en cohérence en vue de développer le potentiel touristique lié à ce patrimoine. La présence de plusieurs cours d’eau ainsi que d’un massif forestier pourraient servir de support au développement d’une offre d’activités touristiques centrées sur ces deux ressources, actuellement encore sous-exploitées. Par ailleurs, le territoire peut également s’appuyer sur un réseau de canaux, patrimoine historique, qui présente aujourd’hui un potentiel de villégiature non négligeable à condition de mettre en place les aménagements et infrastructures d’accueil nécessaires. A ce jour, ces ressources représentent donc des potentiels « bruts » que le territoire souhaite exploiter.
    • Le patrimoine historique notamment lié au passé industriel (Coucy, Barisis, Blérancourt et Charmes pour la chimie et la sucrerie, Saint-Gobain, Folembray, Blérancourt, pour la verrerie, cités ouvrières, réseau ferré traditionnel, faïence à Sinceny, etc) et artistique du territoire. En effet, la forte tradition industrielle qui caractérisait autrefois le territoire pourrait être mise en valeur par la création de produits touristiques centrés autour d’anciennes activités et des vestiges qui demeurent sur le territoire. Par ailleurs, certains sous-territoires du Pays présentent des particularités architecturales ou artistiques spécifiques : héritage compagnonnique et Franc-Maçonnique au cœur de la cité de Tergnier, patrimoine Art Déco à Chauny, etc.
    • Enfin, comme de nombreux territoires du nord de la France, le Pays Chaunois porte l’empreinte des grands conflits du XXème siècle et dispose notamment d’un riche patrimoine lié à la Première Guerre Mondiale. Soutenu dans le cadre des commémorations du Centenaire 14-18, une réflexion pourrait cependant être menée quant au devenir et à l’élargissement de la vocation touristique de ce patrimoine.

Sur ces domaines, LEADER est positionné sur des actions d’accompagnement à l’aménagement des sites et l’organisation d’animation tout public.

Études et diagnostics visant à évaluer la potentialité de l’installation d’une ou plusieurs activité(s) de pleine nature (sports et loisirs) en cohérence avec le Schéma Départemental du Tourisme

Actions de valorisation et de promotion du patrimoine historique, artistique, culturel ou naturel du territoire :

    • Scénarisation et création d’équipements s’appuyant sur le patrimoine historique, artistique ou naturel du territoire
    • Création de parcours thématiques d’interprétation et de produits touristiques (animations nature, séjours scientifiques, visites guidées, etc) autour des spécificités du patrimoine local ou de personnalités locales (du verre, des églises gothiques, de l’Art déco, du patrimoine historique, de la faïence, etc)
    • Création et développement d'outils de médiation, notamment numériques (ex : publication d’ouvrages et de travaux liés au patrimoine ou aux personnalités locales, reconstitutions 3D, visites virtuelles, réalité augmentée, etc)
    • Aménagement et équipement d'espaces d'accueil du public (ex : espace scénographique, espace d'exposition et de découverte, espace boutique, ateliers d'activités et de médiation)
    • Actions de valorisation et de transmission autour des produits et savoir-faire locaux (ex : semaine du goût dédiée aux produits locaux, expositions sur les usages et métiers traditionnels, résidences d’artistes, activités pédagogiques, chantiers participatifs, etc)

Actions de développement et d’aménagement de parcours connexes aux voies navigables et aux voies douces inscrites au schéma départemental des vélo-routes et voies vertes de l’Aisne

    • Travaux d’aménagement et de signalisation d’itinéraires de découverte et de randonnées (pédestres, vélo-touristiques et équestres)
    • Création d’équipements d’interprétation autour des itinéraires de découverte et de randonnées (points de vue, informations sur les paysages, sur la biodiversité, etc)
    • Création d’équipements de sports et loisirs de pleine nature à proximité des voies vertes et navigables
    • Organisation d’activités et d’évènements propres à l’appropriation des voies douces/navigables par les populations locales et extérieures (ex : instauration d’une fête du vélo et des voies douces, organisation d’exposition, d’évènement sportif et culturel, etc)

Réalisation de services connexes aux voies douces/navigables et à l’offre touristique existante, notamment pour en faciliter l’accessibilité et l’interconnexion

    • Aménagements extérieurs à proximité des voies douces/navigables et sites touristiques existants ou en projet (ex : halte nautique, aire d’accueil et de repos, abris, etc)
    • Soutien à la mise en réseau des voies douces/navigables et sites touristiques, notamment par la création de produits touristiques dans une démarche globale d’interconnexion entre sites et à la mise en place d’animations et de manifestations culturelles et sportives globales multipolaires
    • Aide à l’acquisition et à la mutualisation d’équipements visant à accroitre la qualité et permettant une diversification et une montée en gamme des sites, des activités et des hébergements. Dans la même logique, LEADER accompagnera les projets de travaux d’aménagements intérieurs et extérieurs permettant d’améliorer la qualité de l’accueil.
    • Développement de sites et de services pouvant favoriser l’intermodalité entre voies douces/navigables et sites touristiques (ex : construction de garages à vélo sécurisés, location de vélo, mise en place de navette entre site, etc)
    • Création et développement de points de restauration et d’accès aux services à proximité des sites

En contribution à la valorisation du cadre de vie des habitants, des actions de sensibilisation autour de la préservation de l’environnement et des économies d’énergie, à l’échelle du Pays Chaunois, pourront également être soutenues par LEADER.

Mise en place de démarches de qualités touristiques internes ou externes (accueil, écotourisme, charte de paysage, développement du label tourisme et handicap, etc)

Les actions soutenues par LEADER pour développer le potentiel touristique et récréatif lié au patrimoine naturel et culturel du territoire doivent impérativement permettre de répondre à l'un des objectifs suivants :

  • Rendre le patrimoine du territoire vivant et dynamique ;
  • Attirer les populations habitantes et les visiteurs sur les espaces touristiques et de loisirs

Les acteurs du territoire attendent que les projets financés contribuent, totalement ou partiellement :

  • à l'augmentation de la fréquentation touristique du territoire ;
  • à la dynamisation de l'économie locale par les effets de l'activité touristique ;
  • au maintien et à la valorisation du cadre de vie des habitants.

Pour mesurer les effets du projets sur le territoire, les porteurs de projet devront être en mesure d'alimenter les indicateurs demandés :

  • Fréquentation des évènements et lieux financés ;
  • Type de publics touchés (habitants ou touristiques extérieurs) ;
  • Nombre de partenaires et/ou sites touristiques mis en réseau.
  • Syndicat mixte du Pays Chaunois
  • Autres collectivités territoriales et leurs groupements (Communes, EPCI, etc.)
  • Etablissements Publics (et d’enseignement inclus)
  • Maison ou Office du tourisme
  • Associations loi 1901
  • Chambres / organisme consulaires
  • Groupements d'Intérêt Public (GIP) et, par extension, des Groupements d'Intérêt Economique (GIE), intervenant dans le domaine de des services, de l'emploi, du commerce, du tourisme, de la culture (dont arts et spectacles) et de la protection de l'environnement
  • Sociétés coopératives : Coopératives d’entreprises (agricoles, d’artisans, de commerçants), coopératives de production (SCOP), coopératives multi-sociétariales (SCIC), coopératives d’activités et d’emploi (CAE), Coopératives de consommateurs, coopératives scolaires et coopératives européennes
  • Syndicats professionnels liés au développement économique et touristique
  • Personnes physiques disposant d'un numéro SIRET

Dépenses de personnel dans le cadre d’actions ne s’inscrivant pas dans les mesures 19.3 et 19.4 :

  • Frais salariaux (salaires et charges)
  • Frais de déplacements, d’hébergement et de restauration en lien direct avec le projet (selon barèmes en vigueur, sous réserve de présentation de justificatifs)

Dépenses immatérielles :

  • Frais de fonctionnement et d’organisation directement liés à l’opération (hors charges locatives courantes de la structure porteuse, frais de télécommunication, location et entretien de locaux)
  • Frais de prestations externes :
    • Appel à une expertise extérieure dans le cadre d’études préalables (d’opportunité et de faisabilité), honoraires de maîtrise d’œuvre
    • Études, conseils, diagnostics, expertises, ingénierie nécessaires à la bonne réalisation du projet, par exemple en matière d’hygiène et de sécurité, ou en lien avec l’analyse des besoins et des potentiels du territoire dans les champs des services et du tourisme
    • Frais de communication et de prestation directement liés à la réalisation du projet :
      • Frais de conception (contenu, conception graphique, etc.)
      • Frais d’édition (impression, montage numérique ou fabrication de signalétique)
      • Frais de diffusion (publicité, publications diverses, distribution)
      • Frais d’animation (experts en animation en évènementiel, intervenants extérieurs, artistes, etc)
      • Frais de réception (location de salle, achats (boissons, aliments et/ou fournitures) et/ou traiteur qui favorise l’utilisation de produits locaux)
    • Location de matériel et d’équipement directement liée à l’opération
    • Frais d’entretien du matériel et des équipements nécessaires au bon déroulement de l’opération
  • Acquisition ou développement de logiciels informatiques directement liés à la réalisation du projet et non liés au financement d’un poste (ingénierie) : plateforme numérique, outils de gestion et de commercialisation, site Internet et système d’information locaux en réseau, etc.
  • Participation à des évènements (frais d’inscription, de déplacement, d’hébergement et de restauration selon barèmes en vigueur, sous réserve de présentation de justificatifs)

Dépenses matérielles (notamment en vue de l’aménagement de sites touristiques) :

  • Acquisition de matériel et d’équipements (matériel informatique, bureautique, technique et numérique, outillage, animaux, outils pédagogiques, etc) directement rattachables à l’opération, et non liés au financement d’un poste (ingénierie)
  • Investissements liés à la construction, l’extension, la destruction, la dépollution, la réhabilitation et/ou la requalification immobilière (hors liés à des bâtiments administratifs, communaux ou intercommunaux ; hors voiries et réseaux divers)
  • Investissements de rénovation, réhabilitation ou création d’équipement, y compris :
    • Les frais de construction, d’extension, de dépollution et de démolition
    • Les frais d’aménagements frais consistant en travaux de construction, de rénovation intérieur et extérieur directement rattachables à l’opération
    • L'achat et les frais d'installation de mobilier, notamment urbain, de signalisation, de signalétiques directionnelles, de panneaux d’information, de bornes, de plaques, de balisage, de signalétique d’entrée sur le territoire, de support de communication directement rattachables à l’opération
  • Acquisition de matériel de sécurité directement imputable au projet en vue de la protection des locaux, des équipements et des personnes
  • Dépenses liées au respect des obligations en matière de publicité européenne

Pour information, les dépenses suivantes ne sont pas éligibles à une aide LEADER : acquisition foncière ou immobilière ; acquisition de matériel et d’équipement d’occasion ; les contributions volontaires en nature (en travail, en biens, en services) ; communication des institutions publiques ou privées pour leur communication courante n’étant pas en lien direct avec le projet